Les Aldarens dans l'univers des Caërions

Par Ilusenthar, créé le : 2011-07-07 14:38:00
et modifié la dernière fois le : 2014-02-18 12:44:32
Bien, nous allons finalement reprendre notre exploration de l’Univers des Caërions comme cela avait été annoncé il y a plusieurs semaines. Après un emploi du temps personnel plus que chamboulé, je reprend enfin le contrôle de toutes ces activités créatives que j’ai entrepris.


Univers des Caërions

Bien, nous allons finalement reprendre notre exploration de l’Univers des Caërions comme cela avait été annoncé il y a plusieurs semaines. Après un emploi du temps personnel plus que chamboulé, je reprend enfin le contrôle de toutes ces activités créatives que j’ai entrepris.

Mais avant d’entamer cette nouvelle série d’articles, il convient de présenter une nouvelle fois cet Univers dont je suis à l’initiative depuis plus de 8 ans déjà ! L’Univers des Caërions souhaite vous faire plonger dans une gigantesque fresque épique où le sort de l’univers tout entier voire même de tout ce qui existe au delà de la réalité physique, est menacé. A travers les élégias, de gigantesques « continents » stellaires où les galaxies se perdent telles des archipels noyés dans l’océan, d’innombrables peuples et civilisations tentent de prospérer de nouveau après des ères de ténèbres et de guerres. Tenter d’appréhender l’histoire de ses mondes, ses peuples et coutumes, sa « magie » que certains appelleront « Science », ses créatures surnaturelles ne se fait pas sans comprendre tous les mécanismes qui les régissent.

Là où les Caërions et leurs Ryns se livrent une lutte sans merci, il existe cependant un équilibre fragile qui maintient cet univers et lui permet de survivre. Mais tout ceci pourrait bien disparaître où basculer par l’action des grandes factions de ce monde qui ont, pour chacune d’entre elle, une vision pour l’avenir de l’Existence toute entière ! Prendre part à cet univers est donc implicitement le choix de servir un camp, consciemment ou inconsciemment … car telle est le Dogme de l’Existence, celui instauré par les Caërions qui héritèrent du néant, le Niengil conquérant, à l’origine des temps.

Au delà de cette présentation très sommaire, je dois tout de même préciser que l’Univers des Caërions est le projet d’une vie et alimenté par une passion dévorante. Un roman est actuellement en cours d’écriture, le jeu de rôle officiel est sur le point d’être testé dans sa troisième version (disponible en Septembre-Octobre 2012 à l’édition), un immense Wiki officiel sera lancé dans la foulée ainsi qu’une plate forme communautaire dédiée à toute la communauté de créatifs, joueurs et amateurs de cet univers. Je reviendrai certainement assez régulièrement sur l’avancée de ces différentes phases mais dans un premier temps nous allons ensemble parler des Aldarens, l’un des peuples d’Eastaria.

Comme ceci est un premier article sur ce peuple et l’un des premiers de présentation officielle de l’univers, je vais essayer d’être très didactique. L’Univers des Caërions est aussi vaste que l’univers connu (ou deviné) voire même au delà. L’imagination y chemine et y explore des contrées interstellaires inconnues et mystérieuses. Dans tout cet immense périmètre nous trouvons évidemment beaucoup de peuples et civilisations. Celle qui sera la plus facile à appréhender pour des profanes est bien celle des Aldarens. Ce peuple est celui qui ressemble le plus à ce que nous sommes : des humains. A la seule différence qu’ils ne sont pas originaires de la Terre. Les Aldarens sont apparus pendant l’ère des Kantrels et ne sont donc pas parmi les peuples les plus anciens. Pour comprendre leurs origines, il faut revenir sur quelques évènements importants.

En effet, à l’époque où leur premier peuple fut découvert par un Vaisseau colonie Daëgius (le peuple éternel), personne ne pensait voir surgir cette civilisation aux instincts très prometteurs. Sur les terres de Cékéris, la Semi-Caërion du Changement, une peuplade d’Elindurii (le peuple mortel le plus représenté, débrouillard et issu du monde jungle d’Elindia) semblait avoir évolué et vécu pendant de nombreuses générations là où personne ne les attendait. Les Daëgius redoutant un nouveau plan de Cékéris observèrent attentivement ce peuple qui physiquement ressemblait aux Elindurii mais dont le visage était beaucoup plus proche du leur. Frappés par cette ressemblance et pensant que ces « Ald Aaren » (littéralement « Semblables visages » en Caërsyl Dinather) avaient été génétiquement conçus par la sournoise Cékéris, ils décidèrent de s’emparent de plusieurs d’entre eux pour les analyser.

Les Aldarens, comme ils furent nommés, avaient déjà eu le temps de développer une technologie, certes rudimentaire face à celle des Daëgius, mais surtout avaient une grande affinité avec l’utilisation du Tirin, une énergie mystique qu’utilisent ceux qu’on nomme les Prodiges. Les Daëgius découvrirent alors que les Aldarens étaient bien protégés par Cékéris qui les chassa du Nouvel Oal’Erébès (son domaine). Cependant, si la proximité de ce nouveau peuple l’avait bien fait « changer », les analyses que firent les Daëgius sur l’âme génétique des ceux qu’ils purent capturer parmi les Aldarens, indiquait que la Semi-Caërion n’avait finalement pas « forcé » le destin. Il s’agissait là d’une évolution naturelle, d’une branche dans l’évolution des Elindurii.

C’est alors que les Aldarens devinrent tout d’abord un mythe. Un peuple légendaire protégé par Cékéris qui avait à la fois le corps des Elindurii et le visage des Daëgius, ayant de grands pouvoirs tiriniques dont les histoires s’amplifiaient à mesure qu’elles étaient racontés à chaque escale sidérale par les marchands ou les nomades des cieux. Mais pendant ce temps, les Aldarens continuèrent à faire grandir leur civilisation sur le Nouvel Oal’Erébès, et Cékéris en fut si fière qu’elle se fondit à eux en devenant leur guide, leur sainte, leur impératrice. Peu à peu, les Aldarens du Nouvel Oal’Erébès se développèrent en usant de leur nature mythique et préparèrent les bases de ce qui allait devenir une des plus grande faction actuelle : le Saint Tertre.

Pendant tout ce temps qui s’écoula sur plusieurs centaines de milliers d’années, les Daëgius étaient fascinés par cette espèce qu’ils avaient découvert. Les Aldarens représentaient un potentiel encore plus grand que celui des Elindurii car ils se développaient vite et avaient un potentiel immense dans l’adaptation. Leur âme génétique était pure et avait certainement été préservée grâce à l’aura de Cékéris. Leurs génomanciens décidèrent alors d’utiliser ce peuple pour assurer la survie d’Eastaria, l’univers physique. En effet, plus la vie était répandue et plus les Saëryns (au service de la destruction) auraient de pouvoir sur l’avenir de l’univers. De plus, les Aldarens feraient des alliés puissants s’ils pouvaient être libérés de l’influence de Cékéris. Cependant, réimplanter une espèce était un crime chez les Daëgius, ils abandonnèrent ce projet bien que certains dissidents se lièrent avec leurs cousins Dénétrians (nommés les Daëgius Blancs). Ce peuple n’avait pas les mêmes complexes à ce sujet et leurs généticiens planétaires ensemencèrent bon nombre de Génomondes (des planètes laboratoire dont l’évolution était contrôlée aussi bien dans ses conditions climatiques que génétiques) avec pour objectif de faire se développer la vie Aldaren.

Quand ce blasphème fut découvert, cette alliance impie de génomancien fut durement chatiée et les archives sur l’emplacement de ces génomondes fut perdue. Ainsi, certains de ces mondes donnèrent naissance aux conditions de développement des Aldarens, chacun de ces peuples en devenir étant isolé et totalement inconscient de leurs origines communes.

Plusieurs ères plus tard, les mondes donnèrent naissance à ces sociétés primitives d’Aldaren. Certaines disparurent et d’autres prospérèrent. Une partie des Aldarens fut intégrée à l’alliance des peuples libres et ceux ci tentèrent de retrouver tous les peuples Aldarens disséminés dans l’univers physique. Mais ce ne fut pas souvent source de bonheur ou de retrouvailles joyeuses. Les Aldarens avaient instinctivement une grande méfiance envers les autres peuples et souvent refusaient une alliance avec des peuples qui certes leur ressemblait mais qui ne possédaient pas la même culture. Ce choc phychologique infligé à toute une civilisation conduisit souvent à de nombreuses guerres internes et dissuada alors les Aldarens de l’Alliance des peuples libres de retrouver d’autres « cousins ».

Profitant de ces tumultes parmi les Aldarens, le Saint Tertre utilisa ces situations houleuses pour rester invisibles parmi les Aldarens vivant au milieu des autres peuples, pour intégrer leurs organisations et pour recueillir de nombreuses informations. L’ambition du Saint Tertre était bien entendu guidée par Cékéris : assurer la survie d’Eastaria en provoquant un « chaos contrôlé ». Ceci pour à la fois faire perdre en influence les Ryns, les Caërions, Tarec et les autres grandes factions.

Aujourd’hui, les Aldarens proviennent donc de civilisations et mondes très différents. On les surnomme souvent par leurs noms de peuples puisqu’ils n’ont en général rien en commun culturellement bien qu’ils partagent une ressemblance physique très importante. On appelle généralement les Aldarens du Saint Tertre les Erébiens, ceux de l’Alliance des peuples libre les Valérions et on note souvent les Saulcarians (issus de Saulcar) qui sont l’un des peuples Aldarens montant actuellement grâce à leur implantation sur Orkangéalis.

J’espère que cette présentation vous aura intéressé !

Partager
Dans la même catégorie
  • publié le 2012-03-01 19:56:00 by
    Il y a quelques mois reprenaient les aventures des testeurs du jeu "Caërions", jeu de rôle 100% Kayleryns. Redécouvrez l'article d'initiation et descriptif d'Homérion, l'un des mondes d'accueil de cet univers vaste et troublé par les conquêtes de pouvoir et de l'existence même (issu du Blog de Perphélios)
  • publié le 2011-10-08 15:05:00 by
    Il y a de cela quelques jours, plusieurs Kayleryns se sont regroupés chez Perphélios pour tester le système Caërions, son univers, sa cosmogonie et son jeu d'aventure / de rôle. Revenons ensemble sur les résultats de cette partie et les éléments intéressants dégagés par les joueurs.
  • publié le 2011-07-07 14:38:00 by
    Bien, nous allons finalement reprendre notre exploration de l’Univers des Caërions comme cela avait été annoncé il y a plusieurs semaines. Après un emploi du temps personnel plus que chamboulé, je reprend enfin le contrôle de toutes ces activités créatives que j’ai entrepris.
  • publié le 2011-05-26 16:08:00 by
    Après une petite introduction sur la cosmogonie, je veux maintenant vous emmener faire un petit tour dans l’univers des Caërions. Bien entendu, cela ne va pas être un court voyage alors nous ferons cela étape par étape, article après article et je tiendrais en compte vos demandes, commentaires et remarques pour savoir vers où je peux vous conduire aux prochains épisodes. N’hésitez donc pas à réagir à ces articles.
  • publié le 2011-02-15 21:16:00 by
    Découvrez le projet actuellement en préparation aux Studios Kayleryns : le MJAO. Maître du Jeu Assisté par Ordinateur. Un outil exclusif pour l'univers des Caërions et qui pourrait être adapté pour d'autres univers.